• Vieira da Silva

    Vieira da Silva, "Le Testament" 

    j'aime

    Paris, la nuit"

    1951

    Maria Elena

     

     

     

     

     

     

    " Je lègue à mes amis
    un bleu céruléum pour voler haut
    un bleu de cobalt pour le bonheur
    un bleu d'outremer pour stimuler l'esprit
    un vermillon pour faire circuler le sang allègrement
    un vert mouse pour apaiser les nerfs
    un jaune d'or : richesse
    un violet de cobalt pour la rêverie
    une garance qui fait entendre le violoncelle
    un jaune barite : science-fiction, brillance, éclat
    un ocre jaune pour accepter la terre
    un vert Véronèse pour la mémoire du printemps
    un indigo pour pouvoir accorder l'esprit à l'orage
    un orange pour exercer la vue d'un citronnier au loin
    un jaune citron pour la grâce
    un blanc pur : pureté
    terre de sienne naturelle : la transmission de l'or
    un noir somptueux pour voir Titien
    une terre d'ombre naturelle pour mieux accepter la mélancolie noire
    une terre de sienne brûlée pour le sentiment de la durée. "

    Née à Lisbonne en 1908, artiste portugaise exilée en France dès 1928 où elle a été une des fondatrices de l’école de Paris.

    « Thomas Groslier et Versus Anima »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Décembre 2013 à 13:54

    Joli testament, elle savait y faire uwu

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :